Web designer freelance : dans ce guide, trouvez comment faire un bon portfolio.

En tant que web designer freelance, il est presque obligatoire d’avoir son propre portfolio, même, sans vos autres informations. Surtout, si vous êtes, encore, à la recherche de nouveaux clients ou souhaitez collaborer avec des agences web. Parce que, dans de nombreux cas, votre site sera consulté sans votre présence. Et probablement, par une personne qui ne vous a jamais vu ou parlé.

Après plusieurs recherches sur sites, ci-dessous, on vous propose quelques commentaires. En fait, ils contiennent des opinions sur le comment gérer la tâche afin réaliser un portefeuille parfait. Cela vous aidera, à mieux réussir, en tant que web designer freelance.

Mais pour commencer, vous devez vous demander à quel public vous adresserez. Dans ce cas, vous deviez identifiez votre tribu est votre client potentiel. En plus, devez comprendre aussi pourquoi un portefeuille est-il important. Pour vous expliquer un peu les choses, nous allons énumérer un certain nombre de raisons. Pour lesquelles, la création d’un portfolio est une excellente occasion à saisir.

Tout d’abord, il sert à mieux vous faire connaître. Sans doute, les personnes qui vous recherchent auront un certain goût esthétique. Et probablement, elles pourraient aussi être des concepteurs de sites Internet, des graphistes ou des développeurs comme vous. Ce public veut voir, non seulement, la qualité de votre compétence, mais aussi votre faculté sur personnalisation de chaque projet que vous créez ou offrez. Egalement, votre client potentiel veut savoir comment vous pouvez l’aider dans ses activités.

Ensuite, le portfolio vous aide à trouver plus de clients et à augmenter vos commandes. Parce que, d’une part, vous devez convaincre, les nouveaux, que vous êtes le bon professionnel pour leurs besoins. Et d’autre part, vous devez aider, vos collaborateurs, à mieux vous connaître.

Et enfin, certes, vos clients souhaitent voir où vous êtes physiquement. Tout cela, peut-être, pour vous rencontrer ou encore, pour vous commander un nouveau travail. Car, au final, ils ont passé un bon moment avec vous. Et maintenant, qu’ils n’ont ni le temps ni le désir de recommencer à chercher de nouveaux collaborateurs.

Et que faire pour que le portefeuille soit parfait ? Si vous êtes un web designer, un développeur ou un graphiste free-lance, voici quelques considérations à prendre en compte lors de la création d’un CV en ligne :

01. Montrez vos meilleurs projets

Si les clients potentiels consultent des sites afin de choisir des collaborateurs indépendants, vous pouvez parier que leurs décisions dépendront de la liste de vos emplois. Si vos créations sont appréciées, il est plus probable que vous soyez contacté pour un devis.

Aussi, n’oubliez pas qu’un client éventuel vérifiera les premiers emplois que vous avez répertoriés dans votre portfolio. Ainsi, si dans les premiers projets sélectionnés, il n’y a pas vos meilleurs sites, possiblement, vous serez écarté dans le choix du candidat idéal.

La règle principale est donc de faciliter l’accès à la page. C’est-à-dire celle contenant la liste de vos œuvres. Puis, ne collecter que les projets dont vous êtes vraiment satisfait et qui vous rendent fier. Une fois que vous avez rendu vos meilleurs sites visibles, vous pouvez ajouter du matériel supplémentaire de même qualité.

02. Décrivez votre mission en détail

Malheureusement, de nombreux portefeuilles ne montrent que l’image de la mission accomplie. Voici quelques questions que vous devriez vous poser pour créer un bon portfolio :

Même si vous n’avez pas besoin de rédiger un essai, vous offrez des détails qui vous permettent d’être apprécié par le client. Non seulement d’un point de vue esthétique, mais aussi sur le plan pratique.

Une autre question à laquelle il faut répondre est la suivante :

Si vous avez fait une petite partie d’un travail plus complexe, il peut être mauvais de se faire remarquer, juste pour cela. Si le client vous contacte, des vérités cachées gênantes peuvent s’échapper.

Évitez donc de signaler de fausses informations et essayez toujours d’être honnête. Si l’on apprend que l’on ne peut pas vous faire confiance, votre réputation en ligne pourrait être compromise à jamais. Si vous avez fait le besogne dans son ensemble, assurez-vous d’en retirer tout le mérite.

03. Rendez votre portfolio navigable et clair à consulter

Les clients éventuels ont, comme tout le monde, très peu de temps à perdre. Ils ne peuvent pas explorer un portfolio et se débrouiller à travers des liens minuscules. Ceux qui sont, parfois, difficiles à cliquer. Certainement, ils ne vont pas essayer de comprendre la conception de vignettes ardues à comprendre. Pour tout dire, faites en sorte que votre portefeuille soit rapide à naviguer. C’est-à-dire, accessible et facile à consulter.

Pour cela, les deux concepts clés sont les suivants :

Quant à la convivialité : la navigation doit être intuitive. Lorsque vous devez montrer une œuvre, faites de grandes avant-premières qui contiennent également le lien vers le site web original. Évitez que des dizaines de nouvelles fenêtres n’apparaissent à l’écran. Rien n’est plus frustrant que de ne pas voir correctement un portefeuille, même sur divers appareils mobiles.

Certains clients ne savent pas s’ils doivent créer un site web ou un blog. De la sorte, votre portfolio pourrait être un bon moyen d’accroître leur désir d’être présents sur le web avec leur propre projet.

04. Rassurez le client

Les clients potentiels ont besoin d’être rassurés. Vous devez les persuader que vous êtes la bonne personne pour leur projet en ligne. Il existe de nombreux facteurs que les utilisateurs trouvent rassurants, certains des plus simples le sont :

Montrez des témoignages concrets. Parce que c’est une chose de parler de soi en bien. C’en est une autre de voir les autres parler de vous ainsi. Elle augmente la confiance que les personnes vous accordent. Notamment, ceux qui consultent votre site. Fournir des rapports de satisfaction  de vos clients est la bonne façon de procéder. Ce type de rassurance aide le client à dissiper toute incertitude.

La meilleure façon d’obtenir un témoignage ? Demandez-lui. La plupart des clients (satisfaits de ce que vous avez fait) seront heureux de vous faire part de leurs commentaires positifs par courrier électronique.

Ajoutez une liste de clients importants. Si vous avez eu la chance de travailler avec de grandes marques, mettez en avant ces clients de marque reconnus. La présentation de ces œuvres avec des bannières graphiques tournantes dans une section spéciale. En plus du portfolio, faites-vous un véritable expert dans le domaine, car vous avez été choisi par des marques prestigieuses.

Veillez à ne pas publier de fautes d’orthographe ou de liens cassés. Assurez-vous que les sites que vous présentez dans votre portefeuille fonctionnent correctement.

05. Montrez aux clients ce dont ils peuvent avoir besoin

Vous pouvez également “exploiter” votre portfolio pour informer les clients des services que vous offrez et de la manière dont ils pourraient en bénéficier. Aidez-les à mieux comprendre comment tirer le meilleur parti de votre expérience.

Voici ce que vous pouvez essayer d’accomplir :

Énumérez et décrivez vos services en détail. Un client qui a besoin d’un simple logo peut ne pas savoir que vous pouvez également utiliser sa marque sur des présentations d’événements en direct. Une page qui explique ce que vous pouvez faire avec leur logo est un excellent moyen d’attirer l’attention d’un client sur leurs services.

Décrivez, aussi, les différents projets de votre portfolio et la manière dont ils ont aidé vos clients. Entrez des descriptions détaillées de ce que l’utilisateur regarde. Comment votre travail a répondu à un besoin spécifique du client. Puis ajoutez des détails pour raconter cette étude de cas. N’oubliez pas que beaucoup de gens ne peuvent pas apprécier pleinement votre travail ou l’effet que produit un bon design.

Exposer des solutions sur la manière dont vous pouvez résoudre des problèmes ou améliorer le potentiel d’une entreprise. Expliquez aux clients potentiels comment ils pourraient atteindre certains objectifs pour accroître leur activité avec votre aide. Ajoutez des témoignages qui expliquent comment certains besoins des entreprises ont été résolus. Les déclarations peuvent être utilisées, non seulement, pour rassurer, mais aussi pour éduquer d’autres clients. Tout cela, afin qu’ils obtiennent les mêmes avantages.