Améliorez la vitesse de chargement de votre site Web – 7 méthodes infaillibles

Il n’y a rien de pire qu’un site web lent. Non seulement un site Web lent est mauvais pour l’utilisateur final, mais il est également horrible pour l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) – et peut entraîner un classement inférieur dans les résultats des moteurs de recherche. Cela entraînera une diminution des visites sur le site Web, de la conversion des clients et des revenus pour vous.

Pour éviter est, suivez ces sept étapes.

1. Utilisez la minification pour le code

Vous vous demandez probablement ce qu’est la minification – c’est une technique super efficace pour rationaliser le code. En termes simples, la minification du code supprime chaque élément inutile et redondant, pour s’assurer que votre site n’utilise que le code nécessaire. Ce qui contribue grandement à rendre le site léger. La réduction du code est généralement effectuée manuellement, mais si vous n’avez aucune expérience du codage, cela peut être un peu décourageant. Heureusement, il existe quelques outils gratuits qui peuvent vous aider à minifier le code en un rien de temps.

Par exemple, minifycode offre différents outils de mini find que vous pouvez utiliser pour simplifier JavaScript, HTML, CSS et bien d’autres. Minifier le code est simple avec des outils comme ceux-ci – en quelques clics, vous serez sur la voie d’un site Web plus rapide. En prime, ces outils vous permettent de réparer les erreurs qui peuvent se produire pendant que vous minifiez le code pour améliorer le temps de chargement global de votre site.

2. Utiliser le cache du navigateur

Lorsque vous visitez un nouveau site web, votre navigateur prend du temps pour télécharger les fichiers de la page web sur la page, afin que le site web s’affiche correctement sur votre appareil électronique. La taille du fichier varie d’une page à l’autre – certaines sont grandes et d’autres sont petites. Par conséquent, le temps de chargement du nouveau site web est ralenti.

Cependant, si ce nouveau site web devient l’un de vos favoris – une grande boutique en ligne ou un blog éducatif, lors de votre prochaine visite sur le site web, le cache de votre navigateur charge plus rapidement les pages précédemment visitées – cela est possible car votre serveur dispose déjà des fichiers d’image, CSS, HTML et JavaScript nécessaires pour afficher la page web. Donc, cela permet de gagner du temps de chargement.

En tant que propriétaire de site web, vous pouvez configurer l’option de cache du navigateur sur vos pages web, afin que les utilisateurs du premier site puissent avoir un temps de chargement plus rapide, la prochaine fois qu’ils visiteront votre page web. Si vous souhaitez mettre en cache certains fichiers mais que vous ne savez pas par où commencer – vous pouvez commencer par des fichiers qui ne changent pas fréquemment tels que – l’imagerie des icônes des médias sociaux, votre logo ou tout autre fichier qui ne nécessite pas de modifications fréquentes.

3. Choisir un meilleur plan d’hébergement web

Vous avez un hébergement web pour seulement trois dollars par mois ? C’est cool. Mais n’oubliez pas – vous obtenez ce pour quoi vous payez et la vitesse de votre site Web est fortement influencée par le plan d’hébergement Web que vous choisissez. De plus, le secteur de l’hébergement web est très concurrentiel, de nombreux hébergeurs essaient constamment de casser les prix de leurs concurrents tout en négligeant la qualité du service. ” Ce que cela signifie, dit Brenda Wilde de domain4less.co.nz, c’est que le plan d’hébergement le moins cher n’est pas nécessairement le meilleur. ”

4. Utilisez CloudFare

CloudFare est un fournisseur de DNS (serveur de nom de domaine) distribué et un réseau de diffusion de contenu (CDN). Son réseau de diffusion de contenu fournit du contenu statique à partir d’emplacements proches des visiteurs de votre site – ce qui se traduit par une augmentation de la vitesse de chargement du site (2 fois plus rapide selon CloudFare).

Si vous débutez avec les CDN, voici comment ils fonctionnent :

Les CDN hébergent tout votre contenu statique comme les vidéos, les images et autres sur des serveurs répartis dans le monde entier. Par exemple, lorsqu’un internaute à Paris visite votre site Web, le contenu statique de votre site Web lui sera livré à partir d’un emplacement proche – ce qui entraîne une réduction de l’expérience de charge du trafic pour l’utilisateur et une amélioration de la vitesse du site.

Bien que les CDN ne soient pas nouveaux, CloudFare est recommandé car il est facile à utiliser et à configurer. En cinq minutes, vous pouvez le mettre en service sans l’aide d’un support technique – ce qui en fait un outil idéal pour augmenter rapidement la vitesse d’un site sans consacrer des heures à la configuration du CDN.

5. Redimensionnez/Compressez les images

Le problème majeur des images est la quantité d’espace visuel qu’elles occupent – les images qui ne se chargent pas ou qui sont cassées peuvent être immédiatement remarquées. En outre, les images représentent la plupart des octets téléchargés sur une page web. Ne pas prêter attention à l’optimisation des images serait un suicide en matière de temps de chargement rapide des sites Web.

Comment optimiser les images?

Compresser les images

Les images nécessitent beaucoup de bande passante Internet en raison de la taille du fichier. Pour réduire la quantité de ressources de bande passante nécessaires pour charger une image, vous voudriez qu’elle soit compressée. Il existe quelques outils en ligne que vous pouvez utiliser comme – par exemple – TinyPNG qui vous permet de compresser de grandes images tout en conservant leur qualité.

Si le fichier image est SVGS, vous pouvez essayer SVG à partir de l’interface web ou en ligne de commande, SVNG de Jake Archibald. L’utilisation de ces outils vous donnera des images qui ont la même qualité mais avec des tailles très réduites.

Sélectionner la bonne résolution de l’image

  • Les résolutions d’écran les plus utilisées en 2018 selon les statistiques mondiales sont listées ci-dessous :2,94 % utilisent une résolution de 1440 x 900
  • 22,55% utilisent une résolution de trois 60 x 640 (mobile)
  • 4,91% utilisent une résolution de 37 5 x 667 (mobile)
  • 11,73% utilisent une résolution de 1366 x 768
  • 8,26% utilisent une résolution de 192 x 1080

Ces statistiques représentent plus de 50 % des utilisateurs du web, alors gardez cela à l’esprit lorsque vous ajoutez des images à votre site web.

Sélectionnez le bon type d’image

Cela peut être un peu délicat mais cela peut être maîtrisé avec le temps. Un guide simple pour la sélection du type d’image serait :

Pour une forme géométrique ou une illustration, optez pour SVG.

Pour les autres types d’images, vous serez mieux servi avec des graphiques matriciels. Veuillez noter que la carte graphique matricielle se décline en différentes variantes -web, JPEG et PNG. La plupart des JPEG ont une taille de fichier d’image similaire à celle des PNG et sont généralement plus petits que les images PNG. Cependant, si vous souhaitez plus de transparence, alors choisissez un PNG.

Envisagez de supprimer l’image

L’effet que vous essayez peut-être d’obtenir pourrait être possible avec l’utilisation d’effets CSS comme les ombres ou les dégradés. Si cela fonctionnait également, alors l’utilisation d’une image serait contre-productive puisque vous pouvez obtenir le même effet en CSS pour une quantité moindre d’octets f requis pour le fichier image.

6. activer la compression Gzip

La compression Gzip fonctionne de la même manière que la compression des fichiers de votre PC en fichiers zip. Ce que cela signifie, c’est que , la taille des pages de votre site Web sera réduite de manière significative – hourra ! La compression Gzip est la meilleure et la plus efficace des techniques pour réduire de manière significative le temps de réponse et les requêtes HTTP, souvent de plus de 70%. Lorsque vous configurez la compression Gzip, les fichiers de votre site Web sont automatiquement compressés et convertis en un fichier zip. En prime, vous bénéficiez d’une grande économie de bande passante et vous améliorez le temps de chargement des pages – lorsqu’un internaute visite votre site Web, les fichiers zip sont automatiquement décompressés pour rendre le contenu accessible.

7. Réduire la taille de votre site web

Les sites web qui prennent plus de trois secondes à charger connaissent un taux de rebond élevé. L’un des principaux responsables de ce problème – la sélection de mauvais formats pour les images de votre site Web – ce qui le rend gonflé et nuit à l’expérience de navigation des utilisateurs. Oui, encore une fois avec les images ! 12 % des pages Web mobiles font plus de 4 Mo et 70 % font plus de 1 Mo. Ce que cela signifie essentiellement, c’est que, il faudra environ sept secondes pour télécharger une page web qui fait 5MB avec une excellente connexion 3G.

Conseil de pro : nous recommandons de maintenir chaque page web en dessous de 0,5 Mo pour des performances optimales.