Stratégie marketing : les étapes essentielles pour réaliser une analyse d’objectifs

Marketplace : comment ouvrir une boutique sur Amazon ?
juillet 30, 2020
Les différentes utilisations de Google adwords
juillet 30, 2020

Le but du marketing est de connaître et de comprendre le client pour s’assurer que votre produit ou service correspond parfaitement à ses caractéristiques. Le « point de rencontre » entre le producteur et le consommateur doit être aussi agréable que de porter un costume sur mesure et aussi confortable que de mettre ses pieds dans une paire de chaussures sur mesure.

Définissez votre public cible

La première étape pour définir une stratégie de marketing est de comprendre qui se cache derrière votre public cible. Et pour chaque projet, l’identification de la cible, du sexe, de l’âge, des habitudes, des caractéristiques est essentielle pour définir non seulement les leviers à activer, mais aussi l’ensemble du système de communication. Plus vous parviendrez à créer de l’empathie avec vos clients potentiels, plus vous serez en mesure d’établir un dialogue avec eux. Ainsi, les coûts d’acquisition seront faibles. C’est votre premier objectif.

Pour ce faire, vous devez connaître les éléments les plus caractéristiques des consommateurs qui composent le marché que vous voulez conquérir. En fonction de votre cible, vous devez en effet rationaliser toutes les décisions pour le compte de votre entreprise. Elles peuvent être relatives au produit, au prix, à la communication, à l’image et à la promotion qui constitueront l’ensemble des stratégies de marketing sur le web. L’objectif est de se concentrer sur les clients types afin de réaliser toutes les opérations nécessaires pour l’atteindre. Plus vous recueillez des informations et mieux elles sont schématisées, plus vous aurez la possibilité d’utiliser les ressources de manière à rationaliser les dépenses et à atteindre vos objectifs finaux.

Instinctivement, définir son client type peut sembler vague et générique, mais cela reste un bon point de départ. Posez-vous ces quelques questions : pour qui avez-vous fabriqué ces produits ? Quel est l’âge moyen de votre client type ? Que recherche-t-il? Quels sont ses besoins ?

Évaluez l’attente de vos cibles avant d’analyser les objectifs

Après cette étape, il sera nécessaire et indispensable de se mettre dans la réalité. Trop souvent, les idées sont influencées par des attentes et ne sont pas entièrement fiables. Il est donc utile d’obtenir un retour d’informations des utilisateurs/consommateurs. Il faut aussi récolter les avis des autres personnes impliquées dans le processus de création, de conception et de mise en œuvre de votre produit et/ou service. Cette phase est fondamentale, car elle vous permet de réaliser une évaluation. Vous allez donc évaluer leurs attentes par rapport à la réalité et, surtout, parler le même langage que votre public. Voilà une autre méthode pour réussir la formation d’un projet axé sur les cibles réelles. Votre travail doit se baser sur ce point pour permettre une augmentation du chiffre d’affaires.

Cette situation rend très utile la recherche quantitative, par le biais de questionnaires, et la recherche qualitative, avec des groupes de discussion et des dialogues avec vos clients actuels ou potentiels. Cette dernière recherche est plus recommandée, car elle permet aux cibles de s’exprimer avec plus de liberté. Ce qui n’apparaîtrait guère avec des questionnaires préétablis.

Faites vos propres recherches sur le web

Contrôler le trafic sur votre site web et utiliser Google Analytics pour découvrir de nombreux éléments sur votre cible est l’une des meilleures solutions pour améliorer votre stratégie marketing. Vous pouvez savoir qui a visité le site, son âge, où il se trouve, les pages qu’il a consultées, ses centres d’intérêt et bien d’autres encore. Il est également conseillé de suivre les réflexions sur les réseaux sociaux et de s’intéresser aux goûts et préférences de ceux qui vous suivent. Après avoir collecté et analysé les données provenant du numérique via les outils numériques, vous allez les recouper. Ensuite, vous interprétez les résultats.

Analysez correctement les résultats pour avoir une bonne analyse des objectifs

Il est important de toujours essayer de réaliser l’analyse cible en partant de vos attentes et en les croisant avec les données réelles, afin de produire un résultat aussi fiable que possible. En ce qui concerne les plateformes sociales, il est utile de mettre en œuvre la même procédure. Enfin, essayez de concerter ces deux résultats, réels et virtuels. Vous trouver un profil type de client. Plus la précision avec laquelle vous définissez vos Personas est grande, plus la probabilité que votre campagne de communication atteigne les résultats escomptés sera élevée.

Il existe également ce qu’on appelle la « micro segmentation ». Ce dernier point est particulièrement intéressant pour les marques qui veulent entrer en contact avec des groupes spécifiques. Non seulement elles peuvent vendre, mais elles peuvent aussi comprendre comment développer le produit et ne pas craindre la concurrence.

Ce sont là quelques-unes des considérations les plus importantes qui peuvent découler de l’analyse de la cible et du marché. Il est utile de dépasser l’aspect purement numérique et d’entrer dans la sphère qualitative et émotionnelle. Ainsi, vous serez en mesure de proposer des produits utiles au public, de monter un plan d’action cohérent avec leurs besoins réels et de faire des études plus réalistes. Ce qui augmentera la fidélité et l’engagement ainsi que les ventes et le chiffre d’affaires.

Il ne s’agit pas simplement d’analyser le coût d’une campagne marketing ni d’une étude de marché, mais d’une analyse qualitative. Il faut aller en profondeur et saisir les caractéristiques du consommateur. C’est une exigence de base pour une approche correcte de la communication au sens le plus large du terme. Qu’il s’agisse de créativité en matière de packaging, d’initiatives sur les points de vente, d’événements, de publicité ou de marketing dans les médias classiques ou par le biais des médias sociaux, la politique de gestion doit mener à une cible spécifique et bien identifiée, puis la toucher.

Votre cible est un groupe bien identifié d’individus qui soutiennent les marques et les produits. Et s’il est vrai que chaque client satisfait génère un bouche-à-oreille et atteint 3 personnes, et qu’un client insatisfait en génère 7, il faut revoir sa stratégie marketing, ses moyens et ses objectifs. En effet, prendre ces caractéristiques pour acquises ou essayer de satisfaire un groupe plus important, mais non homogène entraînerait de graves conséquences pour tout type d’activité.

Et vous ne devez pas oublier de continuer à innover, car le public change et évolue constamment.