Apple lance sa plate-forme publicitaire pour mobile

Rédaction web
Rédaction de contenu : l’étape essentielle pour générer des prospects sur internet
mars 3, 2017
Blog vs Réseaux sociaux
avril 25, 2017

Après avoir conquit le marché du mobile avec son iphone, Apple vient d’annoncer lors de la Keynote du 8 avril, le lancement de leur plate-forme publicitaire destinée au mobile.  Steve Jobs veut grâce à sa plate-forme publicitaire baptisée iAd, changer le niveau de qualité de la publicité.

La puissance de l’ iAd : un atout majeur

Cette plate-forme publicitaire a, selon moi, un fort potentiel. En effet celle–ci sera mise en place avec l’OS d’Apple et sera donc compatible avec iphone, ipod, ainsi que l’ipad qui vient de sortir aux USA, et qui sort à la fin du mois en France. Les annonces qu’elle diffusera seront directement intégrées dans les applications de la marque. IAd a de quoi faire rêver les annonceurs, en effet selon la Keynote de Steve Jobs, on sait maintenant qu’un utilisateur passe en moyenne 30 minutes par jour sur les applications Apple. Sachant que iphone domine actuellement le marché du mobile après avoir conquit 100 millions d’acheteurs, le nombre d’impressions de publicités dont disposerait la plateforme est juste phénoménal.

Le calcul est donc très simple si Apple décide d’afficher une publicité toutes les 3 minutes, ce serait 1 milliard de d’impressions par jour.

Une publicité plus interactive et émotionnelle

Avec l’iAd, Apple désire révolutionner la publicité sur mobile. Ce marché étant en pleine croissance avec l’arrivée d’un grand nombre de Smartphones et de forfaits incitant  navigation internet sur mobile. Les publicités qui seront proposées via l’iAd seront d’un nouveau genre, en effet celles ci combineront interactivité et émotion de l’internaute. Apple souhaite ainsi diffuser des publicités pouvant interagir en ciblant l’émotion des internautes. Ces dernières devraient intégrer des clips sonores, vidéos et même des minis-jeux.

Durant la Keynote, Steve Jobs exposé plusieurs exemples de publicité, créer pour les marque Target, Disney ou encore Nike. Ces publicités étaient très bien intégrées aux applications. Apple a très clairement demandé à ce que les publicités soient interactives. Celle-ci couteront surement cher aux annonceurs. Cependant cette plate-forme publicitaire est une nouvelle source de revenus.

Une nouvelle source de revenus pour Apple

Cette nouvelle plate-forme est bien entendu source de revenu pour la firme à la pomme. Apple pourrait reverser un pourcentage à ces futures partenaires, ce qui représenterait une source de motivation pour tous les créateurs. D’après la Keynote, Apple se réservera 40%, c’est donc 60% que le créateur persévéra. Ce pourcentage est bien plus alléchant que celui proposé par AdMob, racheté par Google.

Apple réussira t-il à révolutionner le domaine de la publicité sur mobile comme il l’a fait avec l’univers de la musique avec itunes ou l’univers du mobile avec l’iphone. Pour savoir cela, il faudra attendre la sortie de l’OS 4 d’Apple, prévue cet été.